Centre d’Analyse et de Traitement de l’Information (CATI)

Le CATI est responsable de la collecte, l'analyse et le traitement des données, le développement et la mise à jour permanente d'une base de données géo-référencée et la construction et la maintenance d'un site web. Il s'appuie sur le partenariat avec toutes les parties prenantes (services et centres spécialisés, administrations, secteurs publics et privés) pour servir de forum d'échange pour tout ce qui relève du travail de préparation à la réponse aux catastrophes à l'échelle nationale. Il est également responsable d'assurer l'animation du travail relevant des compétences au niveau insulaire et de mettre à disposition de la DGSC et des structures un outil d'aide à la décision.

Analyse et traitement des données issues du cyclone Kenneth

Après le passage du cyclone Kenneth, les données des différentes évaluations ont été acheminées au CATI pour saisie, traitement, analyse et cartographie. Les résultats issus de cette évaluation avaient identifié l’agriculture et l’habitat comme étant les secteurs les plus touchés. Les dégâts ont été également importants dans les secteurs de l’énergie, de l’eau et l’assainissement, la santé, l’éducation ainsi que les infrastructures. Le CATI avait classé les zones affectées en zone prioritaires d’intervention :

Les interventions des pompiers de la DGSC pendant l’année 2019 se sont focalisées sur les personnes victimes de malaise (47% des interventions), de traumatisme (15%) et accidents de la circulation (13%). On remarque également une baisse considérable des interventions en cas d’incendie. Ceci est due à l’abscence de camions incendie à Cette augmentation des interventions par rapport des incendies domestiques ou forestières. Il est à remarquer, une faible intervention pour incendie en raison de l’abscence en 2019 d’un camion d’incendie . Cette figure montre que pour l’année 2018, les équipes d’intervention de la DGSC ont fait des interventions reguliéres pour secourir  des personnes victimes de malaise (38% des interventions), suivi des incendies domestiques ou forestières

Rédigé par: Service CATI
Ecrire au Service CATI